SAPA Technologie

Maintien à domicile des personnes âgées

co-conception et déploiement

Quatre-vingt-onze pourcent des aînés souhaitent vivre de façon autonome [Santé Canada, 2012]. Par contre, les besoins sont grandissants alors que les ressources sont insuffisantes afin de combler cette demande en soins à domicile. Les nouvelles technologies sont une des solutions potentielles afin d’optimiser le maintien à domicile.

solutions technologiques dans le cadre d’un laboratoire vivant

Le projet SAPA Technologie vise à mettre en place des technologies pour soutenir le maintien à domicile de personnes à profil gériatrique ou en perte d’autonomie. Dans un premier temps, il vise à réaliser le suivi des activités de personnes habitant seules, via l’utilisation de différents types de capteurs. Dans un deuxième temps, il a pour but de développer et rendre accessibles des technologies afin de soutenir la réalisation des activités de la vie quotidienne.

La technologie installée dans le cadre du projet SAPA Technologie permet de faire le suivi de plusieurs activités dans la maison:

  • les périodes de repos;
  • les activités liées à la préparation et à la prise de repas;
  • les activités liées aux soins personnels et à l’hygiène;
  • les sorties et les périodes d’inactivité.

L’utilisation de différents types de capteurs (de mouvement, de contact, électrique et d’humidité) rend possible la réalisation de bilans de la routine de la personne. Aucune caméra ni micro ne sont utilisés.

La technologie est « invisible », en ce sens qu’elle s’intégre au décor de la personne. Aussi, aucun trou ni dommage n’est fait au domicile car les équipements installés sont sans fil.

Équipe projet

Sylvain Giroux, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Nathalie Bier, Université de Montréal

Mélanie Couture, Centre de recherche en gérontologie sociale, CSSS Cavendish

Hubert Kenfack-Ngankam, coordinateur technologique, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Catherine Laliberté, coordinatrice clinique, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Paul Guerlin, développeur, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Yannick Drolet, développeur, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Pierre-Yves Groussard, développeur, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Maxime Parenteau, développeur, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Aline Aboujaoudé, professionnelle de recherche clinique, Université de Montréal

Vidéotron

Hélène Pigot, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Patricia Belchior, Université McGill

Carolina Bottari, Université de Montréal

Kévin Bouchard, Université du Québec à Chicoutimi

Sébastien Gaboury, Université du Québec à Chicoutimi

Guy Paré, HEC Montréal

Maxime Lussier, Université de Montréal

Cédric Demongivert, Université du Québec à Chicoutimi

Mathieu Klingler, Laboratoire Domus, Université de Sherbrooke

Programme SAPA, CIUSSS de Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Publications

Sorry, no publications matched your criteria.